Grandes lignes de la réforme formation AM

par | Mai 26, 2020 | Uncategorized | 0 commentaires

Le métier d’assistant maternel se professionnalise, et la formation obligatoire se met en conformité avec le CAP AEPE.

Ce qui change au niveau de la formation initiale : 

Première partie de 80 heures de formation

  • 3 socles de compétences et de connaissances
  1. Concernant les besoins fondamentaux de l’enfant + SST (min 30 h) 
  2.  Concernant les spécificités du métier d’assistant maternel (min 20h)
  3. Concernant le rôle de l’assistant maternel et son positionnement dans les dispositifs d’accueil du jeune enfant (min 15h)
    • L’obtention du SST est désormais obligatoire
    • Obligation de valider l’évaluation des acquis pour obtenir son agrément
    • Le CAP Petite enfance ne permet plus d’être dispensé de la formation initiale

Le CAP AEPE, la validation de UP1 et 3 de celui-ci et le Titre Professionnel AMGE permettent d’être dispensé des Blocs 1 et 2

 Les autres diplômes du domaine de la petite enfance permettent une dispense du Bloc 1

  • Au cas par cas, selon expérience professionnelle, une dispense partielle peut être accordée par le Président du Conseil Départemental
  • Une période d’immersion en milieu professionnel est recommandée (bien que ce ne soit pas clairement indiqué) 

Deuxième partie de 40 heures de formation

Elles permettent à l’assistant maternel d’approfondir les connaissances et compétences abordées lors de la formation initiale, en s’appuyant notamment sur son expérience professionnelle acquise au titre de l’accueil de l’enfant. 

Les assistants maternels ayant effectué les 60 heures de formation initiale selon l’ancien référentiel pourront poursuivre leur parcours et ne devront donc pas refaire la formation initiale.

Toutefois s’ils n’ont pas engagé la seconde partie de formation avant le 1er Janvier 2019, celle-ci se composera alors de :

  • 20 heures permettant de renforcer les acquis selon le nouveau référentiel et qui donneront lieu à une évaluation des acquis (si évaluation non concluante, nouvelle formation de 20 heures)
  • Si l’évaluation est réussie, 40 h de formation selon les nouvelles modalités.
  • Les professionnels s’étant présentés à l’EP1 de l’ancien CAP Petite Enfance n’auront pas à se présenter à l’EP3 du nouveau CAP AEPE. 
  • Ceux qui ne se sont pas encore présentés à l’examen, même en ayant suivi la formation (ancienne version), devront se présenter aux deux épreuves EP1 et EP3 du CAP AEPE.

Renouvellement de l’agrément

Lors du premier renouvellement des assistant maternels concernées par cette réforme (professionnels dont l’agrément est amené à être renouvelé prochainement et ayant suivi la partie 2 de la formation obligatoire version 2019) et afin d’obtenir un agrément pour une durée de 10 ans renouvelable, le professionnel devra : 

    • Attester avoir suivi la 2e partie de formation de 40 heures
    • Avoir effectivement accueilli au moins un enfant
    • S’être engagé dans une démarche « d’amélioration continue de sa pratique professionnelle », notamment par le biais de la formation continue (– > PASSEPORT FORMATION)

S’inscrire dans un parcours de professionnalisation, en sont dispensées les personnes mentionnées précédemment, bénéficiant d’un allègement de la formation initiale, c’est à dire titulaire du CAP AEPE, de l’UP1 et de l’UP3 de celui ci ou du titre professionnel Assistant maternel/Garde d’enfants

 Les professionnels ayant suivi la formation obligatoire partie 2 antérieure à 2019 verront leur agrément renouvelé pour 5 ans selon les anciennes modalités.

Ces modalités sont amenées à évoluer au fil des attributions d’agrément afin d’harmoniser les pratiques et le niveau de compétences des professionnels du terrain.

Il convient donc d’anticiper sur une demande du conseil départemental de modifier les anciennes modalités de renouvellement au profit des nouvelles.

Share This